Beethoven alias Kris
Canins

Kris, le célèbre Beethoven

Film culte sorti en 1992, Beethoven raconte l’histoire d’un Saint-Bernard envahissant, mais terriblement attachant. Découvrez Kris, son plus célèbre interprète.

Beethoven et Kris en parfaite symphonie

1992, le monde découvre Beethoven, un sympathique Saint-Bernard de près de 90 kilos, membre de la famille Newton. Après avoir échappé à un cambriolage dans une animalerie, un chiot se réfugie dans une maison. La famille qui l’habite, les Newton, décide de l’adopter, malgré les réticences du père. Baptisé Beethoven après avoir aboyé sur la célèbre symphonie n°5, le chien devient très imposant, provoquant de multiples déboires à la famille.

Le succès de ce film fut incontestable. Pour 18 millions de dollars de budget, le long métrage a remporté près de 147 millions de dollars, soit 774% de taux de rentabilité. C’est la raison pour laquelle les studios commandèrent une suite, puis une autre pour finalement en produire 6 au total : Beethoven 2 (1993), 3 (2000), 4 (2001), Beethoven et le Trésor perdu (2003), Beethoven : Une star est née ! (2008), Beethoven sauve Noël (2011) et Beethoven et le Trésor des pirates (2014).

Dans chacun de ses films, les acteurs du rôle titre ont été remplacés à chaque fois. Excepté pour les deux premiers. En effet, Kris a incarné le sympathique mais volumineux Saint-Bernard pour ces opus.

Kris, le sympathique

Pour incarner l’imposant toutou de la famille Newton, Kris fut choisi, un Saint-Bernard entraîné par Teresa Ann Miller. Dans un entretien exclusif, Teresa a gentiment accepté de nous révéler quelques anecdotes concernant Kris. Dresseuse pour le cinéma, Teresa a coaché de nombreux animaux pour le cinéma ou la télévision. Parmi eux, le fameux Rex, le chien policier, le berger allemand dans Sex Tape (2014) ou d’autres animaux dans L’Arme Fatale (1987) et L’Arme Fatale 3 (1992).

Pour Kris, la tâche était plutôt ardue car, comme tout bon chien imposant qui se respecte, il était un peu paresseux. Mais il était également très affectueux et bonne pâte. Les membres de l’équipe de tournage le qualifiait de « cabotin » (« Ham » en anglais) et était le centre de l’attention.

Acheté chez un éleveur, Teresa a entraîné Kris pour ce film. Selon elle, « Kris était aimé de ses acteurs et de son équipe, mais il avait souvent de la bave sur lui, ce qui était encore plus évident avec les blancs d’œufs fouettés ! C’était épique ! Il a été choisi et formé par mon père Karl Lewis Miller. Kris était un GRAND garçon ! Il n’avait aucune idée de sa taille et voulait souvent être assis le plus près possible et parfois sur vous. »

Après avoir tourné dans les deux premiers volets de la saga, Kris a également participé à certaines publicités, à la presse écrite et à diverses œuvres caritatives et collectes de fonds. Il a pu ensuite prendre une retraite bien méritée chez lui, dans sa maison de Californie du sud, où il a vécu une vie heureuse et pleine d’amour. Kris s’est éteint d’une mort naturelle en 2007. Il reste néanmoins éternel et à jamais gravé dans nos cœurs.

Crédit photo : Beethoven – Universal

Damien DUARTE

Les Animaux du cinéma est un blog qui réunit mes deux amours, les animaux et le cinéma. Je possède moi-même trois chats, un chien et une tortue pour le meilleur et pour le pire ! Plus qu'un film, c'est parfois un vrai cirque. Mais, finalement, on les aime plus que tout ces petites bêtes !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *